c.bouafia@polemicrotechniques.fr
07 78 49 34 83
Devenir membre S'abonner

Publié le 03/11/2017

Nos membres à l’honneur : le CHU de Besançon

Personnes âgées: le suivi de l'insuffisance cardiaque chronique à domicile grâce aux objets connectés par le CHU de Besançon

Article du CHU de Besançon : « Le projet MEDIC »,

La campagne régionale « Faire avancer la santé numérique »vise à promouvoir les projets et programmes e-santé innovants et stratégiques pour l’avenir de l’offre de soins et la structuration de la filière dans la région. Cinq critères sont pris en compte pour sélectionner les projets : accessibilité, coordination, efficience, co-construction, décloisonnement. Le projet « MEDIC – Monitoring électronique à domicile de l’insuffisance cardiaque chronique», porté par le service de cardiologie du CHU de Besançon, fait partie des 3 projets sélectionnés. Il sera donc présenté lors des rencontres nationales de la santé numérique qui auront lieu le 14 décembre 2017 à Paris.

Le projet MEDIC Le projet de recherche MEDIC vise à évaluer, au niveau médical et au niveau économique, l’impact d’un système de télémonitoring à domicile sur les patients atteints d’insuffisance cardiaque chronique ayant suivi le programme d’éducation thérapeutique du CHU de Besançon. Le système de surveillance à domicile comprend une surveillance du poids, de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque 3 fois par semaine par le patient. Grâce à un dispositif médical de télémédecine, les données sont directement transférées de manière cryptée et sécurisée sur une interface web sécurisée accessible aux médecins. Cette étude permettra de déterminer l’impact d’une télésurveillance couplée à l’éducation thérapeutique.

Promu par le CHU de Besançon, il est porté par le Pr Seronde, en cardiologie, et le Pôle des Microtechniques est partenaire et coordinateur de ce projet financé par la AG2R LA MONDIALE. Il est conduit en collaboration avec plusieurs autres partenaires : l’Association Franc-Comtoise de la Prévention et de l’Education Cardiovasculaire (AFPEC), l’entreprise H2AD, la société Prospective de Management pour le compte de la Fondation Paris-Dauphine dans le cadre de l’Initiative pour le Management de la Recherche et de l’Innovation (IMRI) et l’Agence Régionale de la Santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté.